Baby Driver

Le spitch:

 

Chauffeur pour des braqueurs de banque, Baby a un truc pour être le meilleur dans sa partie : il roule au rythme de sa propre playlist. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Baby cherche à mettre fin à ses activités criminelles pour revenir dans le droit chemin. Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal… Désormais, sa liberté, son avenir avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu.

Mon avis

Alors que hier je me rendais un peu à reculons pour aller voir ce film, je me retrouve aujourd'hui à écouter la bande son en boucle tant ce film m'a touché. 

A première vue on pourrai penser que Baby Driver est juste le centième film sur les voitures et pourtant dès les premières images et secondes nous savons que ce ne sera pas le cas. Non Baby Driver c'est un genre à part, un film sur lequel on ne peut pas mettre d'étiquette tellement il est parfait.

Des scènes d'actions aux scènes attendrissantes tout est réalisé avec justesse. Un nouveau regard est posé sur ce type de film est cela fait un bien fou.

Cet effet repose principal sur le personne de Baby.  A la fois ailleurs dans sa façon d'interagir avec les autres, bouillonnant face à la réalité qui l'entoure et rêveur dans sa relation avec Debora, il est à lui seul un être à part entière indescriptible. A travers les scènes de conduites nous découvrons un tout autre personnage, il est juste impressionnant dans sa façon de faire. C'est comme ci plusieurs personnalités se mélangeaient mais qu'il avait le contrôle sur tout. 

Ce jeune homme, joué avec brio par Ansel Elgort, porte tout le film et nous offre une émotion si particulière que l'on arrive pas à se détacher de lui. On vit pleinement son histoire et on a envie d'être à ses cotés durant chacune de ses péripéties. 

Le reste des personnages est un ensemble de clichés nécessaire pour mettre en lumière Baby, entre le gros dur sans cervelle un peu fou, la bimbo de service et son mari, sans oublier Doc le big boss effrayant attachant, rien ne manque à l'appel.

Debora, elle, incarne parfaitement la jeune fille dont on ne peut que tomber amoureux tant elle est douce et charmante. Son duo avec baby est à la fois attendrissant et poignant, leur histoire d'amour en est le reflet. Le casting choisit fonctionne parfaitement et c'est un vrai plaisir de les retrouver à l'écran. 

Cependant ce film ne serai rien sans la bande son qui est juste incroyable. Chacune des scènes est mise en avant grâce à elle ci. Elle fait vivre le film d'une façon si intense que l'on ne peut imaginer celui ci sans elle. A chacune des actions que ce soit les scènes de voitures et de braquages, qui sont millimétrées grâce à des chansons dynamiques et inter-genériationnelles, où les scènes de joies et d'amour, tout est accentuée par elle. On pourrai presque imaginer que ce sont les images qui vivent grâce à l'intensité que procure la setlist. 

Pour conclure, ce film est un vrai bijou , prouvant qu'enfin un film accès sur l'action et les voitures n'est pas obligé d'être un cliché à lui tout seul. Au contraire celui ci montre avec brio que grâce à des scènes vivantes, fortes, vibrantes, un personnage atypique et quelques clichés on peut créer un nouveau genre qui peut plaire à tous. La musique nous transporte du début à la fin nous laissant des frissons à chaque instant. 

Baby Driver est le genre de film qui vous coupe du monde pendant deux heures et vous avez qu'une envie en redemander. 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0