Orpheline.

 

Le spitch:

Nous découvrons le portrait d’une femme à quatre âges différents de sa vie. Petite fille de la campagne qui se retrouve au sein d'une tragédie enfantine. Jeune adolescente tournant de fugue en fugue et d’homme en homme pour s'échapper du foyer familial. Jeune demoiselle essayant de se sortir d'une vie morose entrainée dans la tourmente de la vie nocturne. Femme accomplie enfin, pensant échapper à son passé... 

Quatre actrices différentes incarnent une seule et même héroïne.

 


Mon avis

S'il y a un film à l'affiche actuellement  que je déconseille fortement c'est celui ci. 

 

En effet, même si le scénario donne envie, que le pari est risqué de jouer avec quatre actrices différentes, cela ne fonctionne absolument pas. Nous perdons le fil très rapidement puisqu'il n'y a aucune vraie chronologie entre tous les événements. Nous passons d'une scène centrée sur l'enfance à la période adulte sans cohérence directe. Il n'y a pas de connecteur entre, il est donc difficile de voire le but de ces transitions.

Les 4 actrices ont un jeu globalement très différent, cela en devient vite perturbant voire agaçant. De plus, Je n'ai jamais vraiment apprécié Adèle Exarchopoulos, une fois de plus c'est confirmé. Son jeu est dans l'excès en permanence, vulgaire  et sans intérêt. Les autres actrices sont fades, sans vraie puissance ni caractère. 

Le film, lui, regorge de scènes plus choquantes les unes que les autres. En voulant jouer la carte de la vérité, de tout montrer aux spectateurs,  le public est exposé à des images auxquelles il n'est pas forcement prêt. Nous retrouvons des scènes d'ébats sexuels crus, sans respect pour la femme. 

En effet, même si le sujet central peut porter sur ce domaine il n'est pas obligatoire de tout exposer. Si le but est de mettre mal à l'aise le spectateur, alors, oui l'effet recherché fonctionne. Cependant est-il nécessaire pour faire comprendre le message central du film? Je ne pense pas.

En effet, cette vulgarité détériore le film et ne nous permet pas de nous concentrer sur l'essence même du film, c'est à dire la présentation d'une vie en perdition.

Je suis ressortie de ce film déçue et écoeurée de voir qu'une fois encore pour parler de sujet sensible, nous sommes obligés d'utiliser la pornographie. Il ne faudrait pas oublier que l'appellation "art et d'essais" ne permet pas tout.

 

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Tom (mardi, 25 avril 2017 00:58)

    Dommage, je trouve que l'idée d'utiliser quatre actrices différentes était vraiment bonne! Apres il fait savoir gérer la chose, ce qui n'est pas forcément facile !

  • #2

    kurwy w okolicy (mardi, 05 septembre 2017 18:47)

    rozdzióbywać

  • #3

    anonse kobiet (samedi, 09 septembre 2017 11:12)

    nierozkolportowany